8 févr. 2013

Engrenages / Christophe Léon. Oskar, 2012.

Ben, non la mayonnaise ne prend pas a tous les coups !
Quel ennui !
Un ton trop neutre ? Des personnages peu attachants ? Une apparition de Rambo  un peu trop «décalée» ? Un sentiment de malaise ?.....
Je suis restée complètement hermétique aux missions de ce mini-commando, dont on sait dés le départ que tout va mal finir, puisque le premier chapitre s'ouvre sur une salle d'audience d'un palais de justice.
Rien de bien palpitant, dommage !
J'ai été beaucoup plus enthousiaste a propos d'autres titres du même auteur :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire