7 avr. 2016

Si tu m'avais raconté / Marie Sauzon. Oskar, 2015.

Ce roman est un récit croisé entre Chloé, jeune collégienne en vacances en Ardèche et Manuel, son grand-père.
On se doute bien que leurs destins vont se rencontrer, que la thème de la transmission est sous-jaçent, mais ce roman réussi aussi le pari de nous embarquer profondément dans une histoire familiale engagée et douloureuse.
Ancien combattant républicain espagnol, Manuel trimbale avec lui tous ses souvenirs de la guerre civile, son exil en France, les camps d'internement, la construction d'une nouvelle vie et l'espoir d'un retour dans son Andalousie natale.
Chloé, elle, respire le sentiment de liberté, l'insouciance, la joie de travailler aux champs et la douceur d'un été ensoleillé. 
Grâce à deux personnages, deux vies, une histoire héréditaire, ce roman témoigne de l'essentiel sur une période historique pas si lointaine et géographiquement proche de nous.
Une lecture intéressante, rythmée et dont on apprécie l'hommage à tous ceux qui ont lutté pour la liberté.
Un roman bien mené et plutôt réussi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire