26 janv. 2014

Si tu meurs, elle reviendra / Maud Tabachnik. Flammarion, 2014.

Dans l'atmosphère inquiétante des brumes écossaises, Françis et Maureen se trouvent dévastés lorsque leur fille est percutée par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Ils n'ont pas le temps d'attendre l'enquête de la police, animés par un désir de vengeance, ils partent sur les traces du meurtrier, avec pour seuls indices une marque de pneu et une couleur de carrosserie.
Un thriller qui s'annonce haletant.

Oui, mais voilà, pourquoi le premier suspect arrive-t-il aussi vite et aussi facilement ? ...Presque décevant ...

On change alors complètement de décor pour se retrouver dans une ambiance apocalyptique en pleine mer déchainée, ce qui aurait pu renforcer l'aspect sombre de l'histoire.
Oui, mais voilà, le deuxième suspect arrive aussi facilement et le coupable et celui que l'on croit.

Ce manque de suspense est dommageable, alors que l'ambiance pesante et l'intrigue annonçaient un récit plus poignant. Les derniers chapitres sous tension ont une force que j'aurais aimé trouver tout au long de ma lecture.

Mais après tout, est-ce l'identité de l'assassin que l'on souhaite connaitre ou bien ce que va faire le père une fois qu'il sera face à lui ?
Et là, ....le pari est alors réussi.

Lisez aussi l'avis de Meli Melo de livres

Aucun commentaire:

Publier un commentaire