12 juin 2014

L'homme à la voiture bleue / Sébastien Gendron. Syros, 2014.


Quand un homme est retrouvé mort dans la résidence ultra sécurisée où vit Victor, ado à peine marginal, ce dernier est facilement accusé du meurtre.
Seul son demi-frère Antoine doute de sa culpabilité et va tout mettre en œuvre pour mener son enquête. A ses risques et périls, il va défendre ses convictions et oser mettre en doute les paroles de la police.
Le récit est assez simple, sans trop de rebondissements.Toutefois, il est intéressant de s'arrêter sur le parallèle établi entre le milieu carcéral et ces résidences qui fonctionnent en huis clos, où les habitants se connaissent à peine, se suspectent souvent et où tout le monde craint l'inconnu qui frappe à la porte.
Un texte qui  explore aussi la force des relations fraternelles et plus largement la construction parfois complexe des familles recomposées.
Enfin, un roman qui questionne sur les failles du système judiciaire, les enquêtes baclées et les jugements hâtifs.
 
Pas un polar au suspense haletant, mais un livre qui propose un regard pertinent sur la société actuelle. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire