3 nov. 2015

J' me sens pas belle / Gilles Abier. Actes Sud, 2011

L'histoire d'amour entre Sabine et Ajmal pourrait être belle.

Sauf qu'Ajmal, beau comme un Dieu, est refugié clandestin.
Sauf que Sabine ne comprend pas que cet Apollon puisse se promener à son bras alors qu'elle doute de son physique.
Sauf que Sabine s'est aventurée dans une glauque histoire de sexe qui la suit comme une ombre.
Sauf que son père n'accepte pas cet amour.
Sauf qu'Ajmal a été dénoncé à la Police.

Au delà d'une histoire sur les apparences (comme le suggère le titre) et du récit d'un amour impossible entre deux ados, Gilles Abier aborde les thèmes des réfugiés, de leur précarité et des procédures administratives auxquelles ils se heurtent.
Un récit qui est mené de main de maître en nous faisant douter de la sincérité et de la réciprocité de cet amour et en nous perdant dans diverses pistes.
J'ai aussi retrouvé là l'écriture de Gilles Abier et son style provocant qui ne s'embête pas de fioritures, ni de filtres. Je regrette juste une fin, certes surprenante, quoiqu'un peu trop hâtive.


Retrouver l'avis de ma copinaute Bouma

1 commentaire:

  1. Je suis contente que tu ai aimé. Moi, même la fin m'a bien plu.

    RépondreSupprimer