14 déc. 2011

Le monde dans la main : Mickaël Ollivier. Thierry Magnier, 2011.

Pierre et son père se retrouvent désemparés quand un samedi sur le parking d'Ikea, leur mère/femme ne monte pas dans la voiture et part sans se retourner. En quelques minutes leur vie bascule. Plus tard un SMS vient confirmer son départ : Ne vous inquiétez pas pour moi, je n'en peux plus, c'est tout.
Petit à petit on découvre le bouleversement dans la vie tranquille de cette famille versalliaise obligée de subir la violence du quotidien. Adolescent sensible et réservé, Pierre va devoir tout prendre en main et se réorganiser entre un père en pleine dépression et un soeur qui a quitté le domicile parental.
Au fil des chapitres, l'auteur met en scène les situations les plus délicates et sait transcrire les émotions avec minutie, autant pour traduire les moments dramatiques que les purs bonheurs. Un récit intimiste à la fois trés dense et trés sobre.
Une fin bien amenée ; un bien beau message de la vie !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire