25 oct. 2012

Coeur en braille / Pascal Ruter. Didier jeunesse, 2012

Une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres.
Notre héros d'abord : Victor. Elève plutôt en bas de l'échelle, adepte de la confusion de la signification des mots, qui a peu d'opinion de lui-même et pourtant, un jeune homme trés sensible à l'intelligence du coeur.
Son père :  brocanteur passionné de mécanique et plus particulirement de voitures Panhard
Haïçam : fils du concierge du collège, meilleur ami de Victor, rondouilard qui se gave de loukoums, adepte des échecs, turc au nom égyptien qui fait shabbat (!).
Lucky Lucke : conseiller d'éducation, passionné de courses cyclistes, qui se découvre un réel interêt pour la littérature.
Marie-Josée : celle par qui tout va arriver. Brillante élève, tirée à 4 épingles, cultivée, violoncelliste, amoureuse de Victor (et vice-versa) mais avec un terrible secret : elle est en train de devenir aveugle. Avec l'aide de Victor et la ferme intention de réussir l'entrée au conservatoire, elle veut finir son année scolaire sans qu'aucun adulte ne se doute de rien. C'est alors le début d'une longue aventure....

L'histoire est simple : la vie au collège, les cours, les profs, les petits voyous, un groupe de rock dans un garage, une histoire d'amour..... Mais il est aussi question de l'échec scolaire, de handicap, d'amitié, de famille monoparentale, .... le tout sur un ton incisif, aussi drôle que touchant.

Bref, tout ça mit bout à bout nous donne un bouquin qui fonctionne bien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire