1 sept. 2012

Ferdinand et Joséphine / Petr Horacek. Phaidon, 2012

 Les histoires d'amour ne commencent pas toujours bien, mais se concrétisent souvent pas une belle pièce montée. Ferdinand et Joséphine n'y coupent pas.
Sur le trognon d'une belle poire, pas de notion de partage pour ces deux là. Et de chamaillerie en bagarre indémélable, ils se trouvent bien obligé de s'entraider et de faire un bout de chemin ensemble ; tant et si bien, qu'ils n'ont plus envie de se séparer.
Entre coups de crayons et collage, une jolie histoire particulièrement bien illustrée, qui se laisse, tout en douceur, se raconter.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire