19 janv. 2014

Sur le toit / Frédérique Niobey . Le rouergue, 2013.


Caméra à la main,  portraits en mouvement d'un groupe de jeune qui se retrouve un soir sur un toit.
Zoom sur des visages.
Chacun son tour, ils s'exposent devant l'objectif et se mettent à nu, révélant leur failles, leur secret ou leur rage.
Instants de vie, désir de vivre.
Tous sont là sauf Flora, qui n'en finit pas de ne pas arriver.
En l'attendant, chacun cri l'espoir ou la haine d'une jeunesse souvent incomprise.
 
Tout est dans la richesse du style de ce livre écrit comme on tournerai un film amateur. Ponctuation hachurée, prise de parole improvisée et mouvements saccadés.
 
Un texte  ( ou devrais-je dire un reportage ?) court mais chargé d'énergie pour un roman qui se veut très visuel et très efficace jusqu'au clap final.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire