17 juil. 2016

La porte de la salle de bain de Sandrine Beau. Talents Hauts, 2016

Aucun doute, l'explicite de l'image de couverture et la clarté du titre annoncent que le texte de Sandrine Beau va à l'essentiel.
Mia est une jeune ado ravie de voir son corps changer. Impatiente, elle guette tous les jours la naissance de sa poitrine. Ce qu'elle n'avait pas imaginé par contre, c'est le regard des autres sur sa métamorphose et notamment l'insistance de son beau-père. 
Le passage à la salle de bain devient une véritable angoisse : il ouvre la porte, éloigne la serviette mise à disposition, attend, lorgne...
La présence intrusive est de plus en plus systématique, le malaise de plus en plus pesant sans que Mia n'arrive à le dénoncer.
Elle use alors de stratégies pour ne plus se doucher chez elle et avant que tout cela n'empire, arrive à trouver la confidente évidente qui pourra l'aider
Tout aurait pu déraper, et pourtant Sandrine Beau traite le sujet avec ce qu'il faut de justesse pour ne pas tomber dans le sordide. Nous pourrions tous être Mia (ou Mio) ; la voix de cette ado sonne juste et nous questionne sur la réalité de certains regards trop appuyés et de cette indispensable pudeur à l'approche de la puberté. 
Comme une sonnette d'alarme, ce livre est à accompagner et à mettre dans les mains de tous, enfants, ados et parents,...juste par nécessité.

Retrouvez l'avis 

2 commentaires:

  1. Très touchée par votre lecture...
    Merci, Alice !

    RépondreSupprimer
  2. Merci de votre passage par ici, Sandrine !

    RépondreSupprimer