26 oct. 2016

Tohu Bohu de Rémi Courgeon. Nathan, 2016

Ohé Ohé braves gens ! Ouvrez bien vos oreilles, l'homme orchestre n'est pas bien loin ! Cette silhouette noire que vous devinez au loin est capable de tout : d'avoir une trombine de colosse pour jouer du trombone à coulisse, de se transformer en tronc péteur pour imiter un trompettiste, de jouer du cor de chasse devant un corbeau sur échasse, de s'essayer à  la cornemuse devant une belle au corps de muse...

Vous l'aurez compris, jeux de mots, trompe oreille,.. voilà un album surprenant pour jouer avec sa langue et découvrir les instruments de musique. Un véritable inventaire qui ne manque pas d'imagination !
Mieux que ça, les illustrations complètent cet amusement. Ce noir omniprésent, parfois un peu fort, met fondamentalement en valeur chaque instrument et les phrases courtes et efficaces se détachent pour mieux nous surprendre.
C'est un peu dingue tout ça, mais ça marche bien et j'ai rudement envie d'en tourner de nouveau les pages pour en apprécier chaque détail. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire