16 avr. 2015

L'été de mes nuits blanches / Pauline Penot. Thierry Magnier, 2015

Les nuits de Gaël sont hantées par "un gnome". Celui qui de sa petite voix l'empêche de ne pas pleurnicher sur son sort... Tellement bien qu'il en perd le sommeil.
Bref, Gaël est un ado qui n'a envie de rien, qui se complait dans son mal-être et ses tourments entre parents absents, grande-sœur brillante et bande de copains inexistante.
La perspective de passer l'été chez son père et sa belle-mère pour gagner les 4 sous qui lui permettront de s'acheter le scooter de ses rêves lui parait alors insurmontable ! Finalement, c'est en trainant des pieds qu'il accepte d'assurer un petit job au château de Blois. Et contre tout attente, son été va  s'avérer plus prometteur qu'il ne le pensait.
Entouré de saisonniers accueillants, d'une belle-mère insomniaque et à l'écoute, il va  découvrir la vie en province et s'épanouir culturellement et personnellement.
Le scénario imaginé par Pauline Penot fonctionne plutôt bien. C'est avec un humour toujours discret que son aventure nous amuse, que cet ado nonchalant et "accablé" se transforme en un jeune homme optimiste et bien dans sa peau.
Vraiment, une lecture très sympathique parsemée de références historiques et littéraires, juste ce qu'il faut !


Retrouvez l'avis de ma copinaute Pepita


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire